6 bonnes raisons en faveur de la voiture électrique

Ils font office de pionniers: six clients ayant réservé la première Audi 100 % électrique nous expliquent pourquoi ils ont opté pour l’Audi e-tron.

L’e-tron est la première Audi entièrement électrique disponible sur le marché. Et ce n’est pas tout: c’est la première voiture électrique haut de gamme d’un constructeur allemand, par exemple. Et l’avènement d’une nouvelle ère: en 2019 sortira l’e-tron Sportback et en 2020 le très véloce e-tron GT. Dès 2025, Audi veut offrir un éventail de plus de 20 modèles électrifiés et réaliser le tiers de ses ventes dans le segment des véhicules électriques. Audi investit énormément dans la technologie: plus une seule voiture à moteur à combustion ne sort de son usine de Bruxelles, et dans son site hongrois de Győr travaillent quelque 130 personnes dans la production de moteurs électriques.

Des milliers d’automobilistes dans le monde entier veulent entrer le plus vite possible dans la nouvelle ère électrique: en échange d’un dépôt, ils peuvent réserver l’e-tron et ainsi s’assurer une place dans la file d’attente des livraisons. Des centaines de personnes l’ont aussi fait en Suisse. Dont «le fan de l’électrique futé» Stephan Baumgartner, l’ingénieur en électricité Nadir Mandioni, qui a vécu un «magic moment» à San Francisco, et Jorge Petitpierre, qui exige le meilleur – futur de ses enfants oblige.

Et il y a beaucoup d’autres pionniers. Certains d’entre eux expliquent ici pourquoi ils ont opté pour l’Audi e-tron:

Caroline Rosenberger (56 ans), gérante et propriétaire de Salesangel by Carob GmbH, Kilchberg ZH:

«La technologie m’a toujours fascinée, dans le travail comme dans le privé. Pour mes déplacements, mon Audi RS Q3 me procure confort, agrément de conduite, sécurité et sobriété chez mes clients», indique Caroline Rosenberger. «Conduisant une Audi depuis de longues années, je suis très heureuse de l’arrivée de ce SUV 100% électrique de nouvelle génération», ajoute la propriétaire de la société Salesangel by Carob GmbH. «Pendant mes déplacements ou sur la route menant à mon refuge en Engadine, mon Audi sera mon fidèle compagnon. Je me réjouis déjà de ses nombreuses fonctions d’assistance et de son super système audio, pour ne citer que quelques points forts du véhicule.»

Plus sur Caroline Rosenberger chez Audi.

Stefan Zopp (45 ans), directeur des ventes, Pfäffikon ZH:

«J’ai deux fils. Je considère qu’ils doivent aussi pouvoir profiter d’un environnement intact. Nous devons donc faire quelque chose dans le domaine de l’électromobilité et, dans le futur, dans le domaine de la conduite autonome. Et qui, sinon moi, le fera? Ne serait-ce qu’en achetant un véhicule porteur d’avenir.» Zopp ne se considère pas comme un fan de technologie. «Actuellement, je conduis un Audi Q7 e-tron quattro, un véhicule hybride rechargeable. C’est super cool de déplacer 2,7 tonnes avec de l’énergie électrique.»

Guglielmo L. Brentel (63 ans), hôtelier, Rapperswil-Jona SG:

«L’avenir appartient à l’électromobilité. J’aimerais rouler électrique – mais avec le ressenti de la qualité Audi», dit Guglielmo L. Brentel (63 ans). L’hôtelier de Rapperswil-Jona SG connaît déjà les avantages de l’électromobilité: pendant deux ans au volant d’une Tesla, il est ensuite revenu à la RS 6 et donc à la qualité de finition qui fait la renommée d’Audi. «Je trouve cela très pratique d’avoir tous les matins une voiture ‹ayant déjà fait le plein›. Je trouve que par rapport aux moteurs à combustion traditionnels, la technologie est incroyablement simple», ajoute Brentel pour souligner les points forts de la mobilité électrique. «Et j’aime sa réponse en puissance immédiate.» Pour le futur, les attentes du pionnier de l’hôtellerie dans le domaine automobile ne s’arrêtent pas là: «J’attends avec impatience la conduite autonome – très bientôt au niveau 4, voire au niveau 5, espérons-le.»

Simon Smit (39 ans), partenaire chez Creative Intelligence Society AG, Zurich:

«L’Audi e-tron dégage une forte impression de dynamique, d’agilité et de puissance – et avec le futur en point de mire. Je me reconnais parfaitement dans ce portrait. Dans le travail et dans le privé. Je suis toujours à la page dans le domaine des technologies. Les applications mobiles et le hardware m’intéressent autant que les courants de société», indique Smit. «Les symboles de statut social me laissent indifférents. Il n’en reste pas moins que l’e-tron est plus qu’une simple voiture: c’est aussi une référence. Moi aussi j’aimerais être parmi les premiers à la conduire. Voilà pourquoi j’ai réservé.»

Manfred Weiss, Services Director chez Feldschlösschen Boissons SA, Dörflingen SH

«Je suis entièrement convaincu par la voiture électrique. Et en particulier par l’Audi e-tron. Compte tenu des toutes dernières technologies disponibles aujourd’hui, je trouve aberrant de brûler de l’essence pour se déplacer. Un jour, les générations futures diront: ‹Incroyable que les voitures d’avant brûlaient du pétrole. Nous serions heureux d’en avoir encore un peu aujourd’hui!› Et en plus, l’Audi e-tron est très convivial: il est très silencieux, offre un grand agrément de conduite, émet peut d’émissions polluantes et dispose d’un couple élevé constant.»

Beat Moser, propriétaire de Roth Elektro Kerzers AG, Erlach BE

«Je suis propriétaire d’une entreprise d’électricité, nous installons des centrales photovoltaïques et des systèmes d’automatisation des bâtiments. Bref: l’électricité est omniprésente dans ma vie. C’est pourquoi je m’intéresse aussi à l’Audi e-tron. Je suis sûr que l’Audi e-tron est adapté à notre activité et qu’à terme il concrétisera notre vision! Un parc de véhicules entièrement électrique.»

e-tron News

Technique, société, mobilité: restez à la page dans les domaines qui marqueront la mobilité du futur.